Aliments et sport

La pomme de terre et le sportif : une alliée de choix

Petite histoire de la pomme de terre

La pomme de terre est un tubercule qui sert de denrée de base dans de nombreux pays. Ainsi, la pomme de terre est cultivée dans plus de 125 pays  et elle est consommée au quotidien par plus d'un milliard de personnes.

L'origine de sa culture vient des Andes (région du Pérou notamment). De nombreuses variétés d'une même espèce : Solanum tuberosum, y étaient cultivées.  Les pommes de terre étaient d'ailleurs très liées à la culture et à la religion des andins.

Intérêt  nutritionnel de la pomme de terre

La pomme de terre est un aliment riche en glucides

Les pommes de terre contiennent principalement des glucides avec une nette prédominance de l'amidon, présent sous forme d'amylose et d'amylopectine. L'amidon représente environ 66 à 80 % de la matière sèche des pommes de terre.

L'index glycémique des pommes de terre peut être très variable. Il dépend notamment de la variété du tubercule, du mode de cuisson et de sa maturité. Ainsi, des pommes de terre nouvelles ont  tendance à avoir un index glycémique plus faible. Autre exemple, le refroidissement des pommes de terre, en  modifiant la structure de l'amidon, permettrait d'abaisser l'index glycémique.

Peu de protéines et de lipides dans les pommes de terre

Les pommes de terre contiennent peu de protéines. Toutefois, les pommes de terre contiennent des niveaux significatifs de lysine, un acide aminé indispensable. Pour les végétariens et végétaliens, elles constituent donc un aliment de choix en complément des céréales, qui elles en contiennent peu.

Si elle n'est pas frite, la pomme de terre a une faible teneur en lipides (<1%) et n'est donc pas un aliment gras.

Les micronutriments présents dans la pomme de terre

Le minéral le plus abondant dans les pommes de terre est le potassium. Il joue un rôle dans le bon fonctionnement du système nerveux et participe au maintien de l'équilibre hydrique.

D'autres minéraux sont aussi présents mais de manière moins significative. On peut notamment citer le phosphore et le magnésium.

Quant aux vitamines présentes dans les pommes de terre, elles sont présentes en quantité minime. Toutefois, on peut notamment y trouver de petites quantités de vitamine C et de vitamines du groupe B.

Pommes de terre et sport : comment et quand les consommer ?

Les pommes de terre constituent un féculent de choix pour le sportif même si leurs qualités nutritionnelles peuvent varier suivant leur mode de cuisson et de préparation.

Du fait de leur richesse en amidon, elles peuvent être utilisées au quotidien mais également lors d'un régime hyper-glucidique, en vue d'une compétition. Les pommes de terre sont également un aliment de choix pour la récupération du fait de leur teneur en potassium et leur léger pouvoir alcalinisant.

Pour profiter pleinement de leurs qualités nutritionnelles, le sportif aura intérêt à les cuire dans leur peau, si possible à faible température. Bien entendu, la consommation de frites, très grasses, devra être limitée.

 

Bibliographie

ANSES. Table Ciqual 2008. Disponible sur :  http://www.anses.fr/TableCIQUAL/index.htm

Cahiers de nutrition et de diététique. Hors-serie Pommes de terre. 45, S1-S80, 2010

 

PUBLICITE
PUBLICITE
boisson-sport
NUTRIMOVE, expert en nutrition
Bannière
PUBLICITE

Sélection de dossiers :

Marathon

glucides

Nos autres sites :

En ligne ?

Nous avons 29 invités en ligne
Copyright © 2017 Dietetiquesportive. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.