Conseils nutritionnels sportifs gratuits par sport

TRAIL ET ULTRA-TRAIL : comment éviter le dégout et l’écœurement pour le sucré ?

Si vous êtes un coureur de trail, vous avez parfois pu constater l'apparition qu'un certain dégout pour les saveurs sucrées lorsque vous êtes en compétition. Cette lassitude survient plus ou moins rapidement suivant les coureurs mais généralement après 7-8 h de course.

A menu de cette fiche conseil consacrée à la lassitude pour les saveurs sucrées lors d'un ultra-trail :

 

Boire des boissons salées pour limiter l'écœurement pour le sucré lors d'un trail

En course, l'alimentation est principalement glucidique etaprès un certain délai, l'organismese dégoute du sucré. Par ailleurs, il est important de réaliser un apport de sodium pendant la course pour éviter les hyponatrémies d'effort (baisse de la concentration en sodium dans le sang). Cet apport peut être fait par des boissons énergétiques aux saveurs sucrées mais également salées. Vous pouvez également opter pour des soupes (légumes, bouillons...) consommées tièdes lors de quelques ravitaillements. Les boissons énergétiques salées peuvent être consommées en alternance avec les boissons sucrées dès le début de l'épreuve.

Ces boissons vous permettront de varier les gouts et de limiter l'aversion pour les saveurs sucrées tout en permettant un apport énergétique sous forme liquide. En effet, l'alimentation liquide ou semi-liquide est toujours à privilégier pour limiter les efforts et troubles digestifs.

Mâcher des aliments solides salés pour varier les textures lors d'un ultra-trail

L'intensité d'effort lors d'une épreuve d'ultra-endurance étant plus faible que pour des efforts plus courts, il devient plus facile de s'alimenter avec des aliments solides. Ils peuvent être même utiles parfois pour varier les textures.

En course, vous pouvez emporter quelques aliments salés qui se mâcheront facilement et vous permettront à continuer de vous alimenter.

Les aliments salés les plus courammentconsommés lors d'un trailsont:

  • les gâteaux secs apéritifs type sticks salés ou TUC®
  • des barres, cakes ou gels énergétiques salés
  • des mini-sandwich à base de pain de mie et jambon ou fromage

Certains coureurs apprécient également des aliments tels que :

  • les petits fromages unitaires type fromage fondu ou Babybel®
  • les graines salées

 

Tester son alimentation avant un trail et varier les aliments salés

Il vous faudra tester les aliments que vous comptez emporter lors de vos sorties longues même si les conditions ne seront pas les mêmes. Dans tous les cas, pensez à emporter des aliments assez diversifiés car en course, les gouts changent. Il n'est pas sur que vous arriviez à manger un aliment que vous appréciez d'habitude!

Bibliographie

Moran ST, Dziedzic CE, Cox GR. Feeding strategies of a female athlete during an ultraendurance running event. Int J Sport Nutr Exerc Metab. 2011 Aug;21(4):347-51.

Owers J. Multiday ultra-endurance athletes: Resource development for athletes and support crew. Disponible sur: http://nutrition.otago.ac.nz/__data/assets/file/0019/1738/DTP_JOwers.pdf

Pour aller plus loin :

Découvrer l'interview de Sébastien CHAIGNEAU, spécialiste d'ultra-trail, qui vous explique comment gérer son alimentation en course.

 

PUBLICITE
PUBLICITE
boisson-sport
NUTRIMOVE, expert en nutrition
Bannière
PUBLICITE

Sélection de dossiers :

Marathon

glucides

Nos autres sites :

En ligne ?

Nous avons 72 invités en ligne
Copyright © 2017 Dietetiquesportive. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.