Articles divers en nutrition sportive

Colon irritable et troubles digestifs du sportif : une hyperperméabilité intestinale ?

La pratique sportive peut avoir des conséquences sur le bon fonctionnement de l'intestin. La mauvaise irrigation sanguine de la muqueuse intestinale pendant l'effort peut engendrer une augmentation de la perméabilité des entérocytes et entrainer des troubles digestifs.

La muqueuse intestinale : une barrière efficace

La muqueuse intestinale forme habituellement une barrière contre les agresseurs potentiels contenus dans les intestins. Constituée d'entérocytes (cellules intestinales) reliées entre eux par des jonctions serrées, elle ne laisse passer qu'une infime quantité de grosses molécules (tels les antigènes).

Augmentation de la perméabilité intestinale lors d'efforts sportifs

La pratique d'un exercice physique peut favoriser l'augmentation de la perméabilité intestinale au delà  du seuil physiologique. La barrière intestinale, qui était jusqu'alors étanche, laisse à présent passer les macromolécules du fait de l'ouverture des jonctions serrées.

Les causes de l'hyperméabilité intestinale du sportif

Tout d'abord, la redistribution sanguine liée à l'effort est un des principaux facteurs aggravant. Pendant l'effort, la circulation sanguine intestinale est fortement diminuée. Elle réaugmente à l'arrêt de l'exercice. Ce phénomène d'ischémie-reperfusion est générateur de radicaux libres pouvant agir sur les jonctions serrées de l'intestin en favorisant leur ouverture.

Ce processus peut également être lié à l'augmentation de la production de radicaux libres pendant la durée même de l'effort.

La consommation d'anti-inflammatoires, qui ont une action inhibitrice de la synthèse des prostaglandines, accentue les processus d'hyperperméabilité.

Enfin les contraintes mécaniques comme les ondes de choc peuvent être des mécanismes favorisant l'hyperméabilité intestinale.

Les symptômes liés à l'hyperperméabilité intestinale

Les désordres cliniques associés à une hyperméabilité intestinale accrue peuvent être nombreux. Des dysfonctionnements (flatulences, ballonnements, douleurs abdominales, troubles du transit) aux maladies infectieuses et inflammatoires de l'intestin en passant par les atteintes cutanées telles que l'acné, les conséquences de l'hyperperméabilité intestinale sont nombreuses et variées, et présentent différents stades de gravité.

Comment prévenir les troubles digestifs du sportif ?

Pour éviter d'accentuer l'hyper-perméabilité intestinale liée à l'effort, des règles simples peuvent être appliquées :

-Ne pas démarrer en sur-régime

-Boire régulièrement au cours de l'effort

-Ne pas abuser du café ou du thé avant une épreuve

-Eviter les repas lourds à digérer (riches en graisses animales par ex)

- Eviter les aliments riches en fibres insolubles les jours avant une compétition.

- Ne pas prendre d'anti-inflammatoires avant une compétition

Bibliographie

Liu Z, Li N, Neu J. Tight junctions, leaky intestines, and pediatric diseases. Acta Paediatr. 2005 Apr;94(4):386-93

Riche D. Micronutrition, santé et performance. De Boeck éditions.2009

http://en.wikipedia.org/wiki/Leaky_gut_syndrome

 

 

 

PUBLICITE
PUBLICITE
boisson-sport
NUTRIMOVE, expert en nutrition
Bannière
PUBLICITE

Sélection de dossiers :

Marathon

glucides

Nos autres sites :

En ligne ?

Nous avons 51 invités en ligne
Copyright © 2017 Dietetiquesportive. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.