Apports nutritionnels conseillés chez le sportif

Lipides et acides gras : de nouvelles recommandations nutritionnelles

Fiches Conseils Nutrition - Apports nutritionnels conseillés chez le sportif

Note des utilisateurs: / 19
MauvaisTrès bien 

Suite aux dernières enquêtes épidémiologiques et aux avancées de la recherche, l'AFSSA vient de redéfinir les apports nutritionnels conseillés (ANC) en lipides.

De nouveaux apports nutritionnels en acides gras

Les ANC pour les lipides sont revus à la hausse : ils passent de 30-35 % à 35-40 % de l'apport énergétique total (AET).  Par ailleurs, de nouvelles catégories d'acides gras ont été adoptées. Les acides gras sont dits ou non « indispensables ».

Les acides gras dits indispensables 

Ce sont :

 -l'acide linoléique (oméga 6) : présent dans l'huile de tournesol, l'huile d'olive, l'huile de pépins de raisin. Il doit représenter 4 % de l'AET (environ 9 g).

 -l'acide linolénique (oméga 3) : présent dans l'huile de lin, huile de noix, l'huile de colza... Il doit représenter 1 % de l'AET (environ 2,2 g).

-le DHA (un dérivé de l'acide linolénique) : présent essentiellement dans les poissons gras (saumon, maquereaux, sardine, flétan etc...). Il faut en apporter au moins 250 mg par jour.

Les acides gras non indispensables

Les acides gras non indispensables regroupent aussi bien l'acide oléique (huile d'olive, de colza, de noisette, d'arachide etc...) , l'EPA (oméga 3 présent dans l'huile de poisson), les acides gras saturés ( viandes, beurre, charcuterie etc...) et d'autres acides gras variés (trans, monosaturés, etc..). Tous ces acides gras sont la plupart du temps très présents dans notre alimentation. Il convient donc de les limiter.

Les recommandations nutritionnelles en lipides pour le sportif

Pour le moment, les recommandations pour le sportif n'ont pas été modifiées. Les nouveaux ANC ont été calculés pour pouvoir couvrir les besoins physiologiques minimaux, en considérant un apport calorique journalier moyen de 2000 kcal.  L'apport énergétique du sportif étant plus élevé que celui des sédentaires, un pourcentage de lipides plus faible dans l'alimentation peut quand même permettre de satisfaire les besoins (en valeur absolue) en acides gras indispensables. Dans ce cas, les lipides peuvent représenter 25-30 % de l'AET. Vous pouvez abaisser encore un peu cette recommandation si vous souhaitez perdre de la masse grasse et que votre apport énergétique quotidien est très élevé (par ex > 3000 kcal).

Reste maintenant à savoir si les besoins en acides gras indispensables (en valeur absolue) ne sont pas plus élevés chez le sportif ....

Bibliographie

Bigard X, Guezennec C-Y. Nutrition du sportif. Ed. Masson, 2007

http://www.afssa.fr/Documents/NUT2006sa0359.pdf

 

PUBLICITE
PUBLICITE
boisson-sport
NUTRIMOVE, expert en nutrition
Bannière
PUBLICITE

Sélection de dossiers :

Marathon

glucides

Nos autres sites :

En ligne ?

Nous avons 16 invités en ligne
Copyright © 2017 Dietetiquesportive. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.