Glucides, protéines, lipides

Le lactosérum ou whey : une protéine laitière anabolisante à digestion rapide !

Dossier Protéine

Le lactosérum: une protéine désormais reconnue.

le lactosérum correspond au liquide surnageant après coagulation du lait (soit par présure, soit par un acide). Initialement traité comme un déchet de l'industrie laitière, le lactosérum est désormais considéré comme une protéine de haute valeur biologique. Appelé aussi "whey" ou "petit-lait", il fait partie des principales protéines du lait. Cette protéine est souvent utilisé en musculation pour la prise de masse.

Le lactosérum est utilisé liquide ou déshydraté. Dans l'industrie agro-alimentaire on l'utilise le plus souvent sous une forme deshydratée. Il est alors utilisé pour enrichir certains produits en protéines tels que le chocolat, les yaourts, les aliments infantiles et bien sur les produits hyperprotidiques destinés aux régimes hyperprotéinés ou aux sportifs désireux d'augmenter leur masse musculaire !

Les caractéristiques nutritionnelles du lactosérum

Ce liquide de couleur jaune contient tous les éléments solubles du lait. Cette couleur est due à une quantité importante de vitamine B2. La matière sèche du lactosérum est très riche en lactose mais peu grasse. Elle contient des teneurs intéressantes en potassium, magnésium et phosphore voire en calcium, suivant le type de lactosérum.

Mais le principal intérêt du «whey» est qu'il a une grande valeur biologique et contient tous les acides aminés essentiels ( qui ne sont pas synthétisés par l'homme). Il contient aussi de nombreux facteurs de croissance.

Métabolisme du lactosérum

Les protéines de lactosérum ne coagulant pas sous l'action des enzymes de l'estomac, elles sont rapidement libérées par l'estomac: elles sont donc considérées comme des protéines rapides. Leurs acides aminés sont absorbés très rapidement, sur une courte durée. La présence de ces acides aminés au niveau sanguin va stimuler la synthèse protéique ou anabolisme. L'ingestion de lactosérum est donc utile pour favoriser la prise de masse musculaire, notamment après un entraînement.

Bibliographie

Boirie Y. Protéines lentes, protéines rapides. Nutrition clinique et métabolique 18(2004) 25-27

Whey protein. Monograph. Altern Med Rev. 2008 Dec;13 (4):341-7.

Publicité

PUBLICITE
PUBLICITE
boisson-sport
NUTRIMOVE, expert en nutrition
Bannière
PUBLICITE

Sélection de dossiers :

Marathon

glucides

Nos autres sites :

En ligne ?

Nous avons 97 invités en ligne
Copyright © 2017 Dietetiquesportive. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.