Le repas de la veille de la compétition sportive!

Quelle alimentation la veille de la compétition ? Bien manger est capital lors du dernier diner. Quelques conseils pour vous aider à bien gérer ce dernier repas.

Favoriser le stockage du glycogène par un repas hyperglucidique

La veille d’une épreuve, c’est le dernier moment pour finir de recharger ses réserves de glycogène (ou le faire si celà n’a pas été possible avant). Le repas de la veille sera donc hyperglucidique. Il est préférable de privilégier les aliments riches en glucides lents (pâtes, riz, semoule, lentilles etc…) et de limiter les lipides. Eviter si possible sodas, pizzas, charcuterie etc !!!

Adapter les proportions du repas

Les proportions devront être adaptées à votre morphologie. De trop grosses portions pourraient entrainer des ballonnements ou une insomnie qui pourraient être néfaste lors de votre compétition du lendemain. Attention donc à ne pas trop exagérez lors des traditionnelles pasta-party! Pour éviter ces désagréments, vous pouvez choisir des aliments pauvres en fibres ou boire des boissons aux maltodextrines.

Bibliographie

Nutrition and Athletic Performance. Medicine & Science in Sports & Exercise: March 2009 – Volume 41 – Issue 3 – pp 709-731

Bigard X, Guezennec C-Y. Nutrition du sportif. Masson, 2007

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *