Pot de boisson effort Isostar

Boissons Isostar : 3 nouvelles références disponibles

Ce printemps, Isostar  a élargi sa gamme de produits de l’effort de 3 nouvelles références pour avant, pendant et après l’effort.

Ces références montrent l’envie de la marque de se positionner sur un segment plus technique. Pour autant, ces boissons sont distribuées en grandes surfaces spécialisées(Décathlon…). Ainsi, la marque espère certainement conquérir des sportifs à la recherched’un prix mais qui ne veulent pas d’un produit trop bas de gamme. Avec un packaging et une présentation des produits bien étudiés, la marque pense attirer un nouveau public!

Mais analysons de plus près ces boissons :

Wait and start  : cette boisson contient aussi bien des glucides avec un fort index glycémique que des glucides ayant peu d’incidence sur la libération d’insuline. Uneformulation un peu complexe à mon gout pour ce type de boisson. Si vous commencez à boire cette boisson, il faut la boire jusqu’au début de la compétition. Dans le cas contraire, vous pouvez risquer une hypoglycémie si vous y êtes facilement sujet. La teneur en caféine par ½ litre de boisson correspond à celle d’un café. Cette quantité de caféine est suffisante pour augmenter la vigilance et la performance. Rien ne sert d’en consommer plus.

Extreme resistance  : cette boisson est un mélange de glucides et de protéines. Le principal ingrédient de cette boisson est le saccharose ou sucre de table. Elle contient aussi un peu de maltodextrines afin de faire baisser l’osmolarité de la boisson et favoriser la vidange gastrique. L’intérêt des protéines pendant l’effort est toujours sujet à controverse parmi les scientifiques : les protéines de la boisson n’apporteront peut-être pas grand-chose de plus sur un plan nutritionnel. Enfin, il est regrettable que cette boisson Isostar contienne de l’acide citrique, comme beaucoup de produits de cette marque !

After sport recharge  : cette boisson contient principalement des glucides. La proportion de sucres simples est inférieure à la moitié des glucides totaux de la boisson. Pourtant ce sont les glucides à fort index glycémique qui favorise le stockage du glycogène dans les 2 heures suivant l’arrêt de l’exercice Il est également dommage qu’elle ne contienne pas de protéines. Il aurait été plus judicieux d’en ajouter dans cette boisson que dans la boissonextreme resistance. Ici, l’acide citrique est encore présent. Son utilisation parait bien inutile puisque que la boisson contient aussi des bicarbonates à l’effet alcalinisant !

Pour conclure, si cette nouvelle gamme tente de se positionner comme une gamme très technique et professionnelle, de nombreuses erreurs ont été commises lors de sa formulation. Les sportifs aguerris à la nutrition risquent de la bouder et ne pas se laisser captiver par le très joli packaging ou les belles promesses!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *