Annette Sergent

Récupération du sportif et sophrologie : interview d'Annette SERGENT

Nous accueillons sur notre blog Annette Sergent, qui habite, comme moi, en région Caladoise. 
Ancienne championne du Monde de cross, Annette est aujourd’hui sophrologue. C’est à ce titre que j’ai souhaité l’interviewer pour qu’elle nous explique ce que la sophrologie peut apporter au sportif, en particulier en récupération.

Bonjour Annette, peux-tu nous faire un bref rappel de ton beau palmarès en athlétisme ?

  • 11 médailles en Championnat international , dont 2 titres de Championne du Monde en cross-country et une Médaille de bronze aux Championnats d’Europe sur piste au 10 000m
  • 32 sélections en Equipe de France A, dont 3 sélections aux Jeux Olympiques
  • 21 titres de Championne de France
  • Une douzaine de records de France battus du 1500m au 10 000m

Depuis, tu t’es reconvertie et tu es maintenant sophrologue. Comment deviens-t-on sophrologue ?

Annette Sergent
Annette Sergent

Différents chemins peuvent y mener. Pour moi, c’est mon expérience d’athlète de haut-niveau qui m’a guidée et motivée à faire des études complémentaires. Je me suis rendue compte que l’entraînement physique ne suffisait pas et qu’il fallait développer d’autres capacités pour réussir en compétition, le jour J. En parallèle, j’ai appris grâce à mes études en psychologie à voir l’individu comme un tout, à comprendre son fonctionnement global et en interrelation, physique et psychique. D’où mon intérêt pour la préparation mentale et sa mise en pratique en sport avec des techniques appropriées, avec la volonté d’en faire mon métier (Licence de Psychologie + Brevet d’Etat d’entraîneur 2ème degré + sophrologie).

Peux-tu expliquer brièvement à nos lecteurs ce qu’est la sophrologie ?

La Sophrologie est un ensemble de techniques corporelles, inspirées de pratiques orientales (yoga) et occidentales (hypnose), ayant pour objectif la santé et le développement personnel. C’est une approche de l’individu dans sa globalité, physique et psychologique, en relation avec son environnement.
La sophrologie consiste à réaliser des exercices simples sur la respiration, le relâchement musculaire et l’imagerie mentale. Ce sont des outils pour agir sur nos ressources internes et optimiser notre potentiel en se libérant des tensions parasites, en laissant circuler l’énergie positive qui est en nous, afin de (re)trouver bien-être et équilibre : travailler sur le schéma corporel, la concentration, le relâchement, la confiance en soi, la capacité à se projeter de façon positive sur un évènement et à gérer ses émotions.

Comment se déroule les séances de sophrologie ?

La séance (environ 1h) commence par un échange verbal avec prise d’informations générales (1ère séance) ou orientées (entre séances) puis continue par la pratique des exercices et techniques adaptées aux besoins (détente ou dynamisation, préparation d’un objectif, correction d’un geste ou d’une mauvaise habitude, confiance en soi, gestion du stress, etc…) avec des exercices respiratoires, de mobilisation corporelle, de visualisation.

Qu’est ce que la sophrologie peut apporter au sportif dans sa préparation ? La sophrologie a-t-elle des impacts sur la physiologie du sportif ?

Pour être efficace, le sportif doit bien connaître son corps, être tonique et relâché à la fois, concentré et déterminé, être capable de gérer ses émotions et savoir s’adapter à diverses situations (rester centré et faire abstraction de tout ce qui peut le perturber, se remobiliser), avoir confiance en lui et savoir gérer le doute et la fatigue. 
Ces techniques corporelles ont un impact direct sur la physiologie :

  1. exercices respiratoires : oxygénation = énergie, combustion des nutriments, et meilleur fonctionnement de l’organisme (massage des organes intra abdominaux), régulation du stress et des émotions (action sur le système nerveux para-sympathique)
  2. relaxation : régulation du tonus musculaire et modification du niveau de vigilance (ondes cérébrales alpha)
  3. imagerie mentale : action sur les schémas nerveux et donc correction d’un geste ou programmation d’une compétition grâce à l’entraînement mental (activation du système nerveux et déclenchement de certaines réactions physiologiques comme en situation réelle), développement des sens et de la concentration.

Bien qu’elle soit souvent négligée, la récupération est un moment essentiel dans la vie d’un sportif. Peux-t-on utiliser la sophrologie pour améliorer et accélérer la récupération ?

Absolument ! La récupération doit faire partie de l’entraînement. Les exercices de respiration et de relaxation vont permettre de réguler le tonus musculaire en relâchant les tensions, de réguler le niveau de vigilance et de faire redescendre « la pression », afin par exemple de permettre un meilleur et rapide retour au calme, de favoriser un bon sommeil, d’enregistrer des messages mentaux positifs.
Merci Annette d’avoir bien voulu nous présenter ton activité !

Pour en savoir plus sur l’activité d’Annette SERGENT ou prendre rendez-vous avec elle pour une séance, rendez-vous sur : www.annettesergent.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *