Ramadan et sport

Ramadan et JO : comment les athlètes musulmans ont-ils concilié jeux et jeûne?

Les jeux olympiques sont désormais terminés : les athlètes nous auront fait vivre de belles émotions pendant cette quinzaine. Pour le blog, notre série spéciale JO n’est pas encore tout à fait terminée. Cette semaine, je souhaitais évoquer le ramadan qui a eu lieu pendant ces olympiades. Comment les athlètes ont-ils procédé pour concilier ramadan et performance ?

Les conséquences du jeune du ramadan sur les performances sportives

Le jeune du ramadan peut avoir des conséquences néfastes sur les performances sportives. A Londres, ce sont près de 3000 athlètes musulmans qui ont concouru pendant la période de jeûne du ramadan.

Ramadan et sport
Ramadan et sport

Comment ont-ils gérés cette période de jeûne qui tombait pendant l’événement olympique ?

La religion islamique accepte que le jeûne soit reporté pour les femmes enceintes, les malades et les voyageurs. Connaissant la répercussion négative que pouvait avoir le ramadan sur leurs performances, de nombreux athlètes ont décidé de reporter le ramadan après les JO, en utilisant l’exception qui leur était conférée du fait d’être à l’étranger.
Ainsi, dans un entretien donné à AP news, une athlète qatari explique son choix de reporter le ramadan pour ne pas être pénalisée.
Par ailleurs, certains pays tels les Emirats Arabes Unis ont même ordonné des fatwas pour que les athlètes puissent ne pas être sanctionnés s’ils devaient reporter leur jeûne.

Des heures de repas adaptés pour les athlètes musulmans qui suivent le ramadan

Pour les sportifs qui ont souhaité suivre le ramadan, les organisateurs des JO ont servi des repas après les compétitions et pendant la nuit pour faciliter la gestion de leur alimentation en dehors de la période de jeûne. Jeûne qui pouvait durer près de 18h certains jours et pouvant être rendu encore plus difficile par des tempértaures estivales. Heureusement, du côté de Londres, les températures n’ont pas été pas caniculaires !
Pour aller plus loin, je vous invite à visionner ce reportage de la BBC concernant des athlètes qui ont suivi le ramadan pendant les JO.

Bibliographie :

Chaouachi A, Leiper JB, Souissi N, Coutts AJ, Chamari K. Effects of Ramadan intermittent fasting on sports performance and training: a review. Int J Sports Physiol Perform. 2009 Dec;4(4):419-34.
http://www.france24.com/en/20120717-fasting-muslim-athletes-olympic-games-ramadan-london-2012-islam-uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *