BCAA et endurance

Supplémentation en acides aminés et douleurs musculaires lors d'un 100 km

Les acides aminés sont souvent très utilisés chez les athlètes ultra-endurants. Une nouvelle étude montre qu’une supplémentation avant et après une épreuve de 100 km n’apporterait rien en terme de prévention des douleurs et dommages musculaires liés à l’exercice.

Une supplémentation en AA avant et pendant un 100 km

BCAA et endurance
BCAA et endurance

L’étude menée lors d’une course de 100 km a consisté à supplémenter un groupe d’athlètes en acides aminés à raison de 52 g dont 20g de BCAA pour la totalité de l’épreuve et à donner un placebo à un autre groupe. Une partie des acides aminés a été ingérée 1h avant le départ et le reste à intervalles réguliers pendant l’épreuve.

Pas de résultats significatifs des AA sur la douleur et les dommages musculaires

Ce type de supplémentation ne s’est pas accompagné d’amélioration significatives des douleurs et dommages musculaires dans le groupe supplémenté.
Bibliographie

Knechtle B, Knechtle P, Mrazek C, Senn O, Rosemann T, Imoberdorf R, Ballmer P.No effect of short-term amino acid supplementation on variables related to skeletal muscle damage in 100 km ultra-runners – a randomized controlled trial. J Int Soc Sports Nutr. 2011 Apr 7;8:6.

 

2 comments on “Supplémentation en acides aminés et douleurs musculaires lors d'un 100 km

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *