Sportif consommant un shaker de BCAA

Effets d’une supplémentation aigue d’HMB (beta-hydroxy-beta-methylbutyrate ) sur les marqueurs indirects des dommages musculaires

De nombreuses études ont mis en évidence qu’une supplémentation chronique (supérieure à 2 semaines) de HMB chez les sportifs, permettent de diminuer les dommages musculaires liés à l’exercice physique.Par contre, les effets d’une supplémentation aigue n’étaient pas connus jusqu’ici. C’est désormais chose faite puisque des chercheurs américains viennent de tester l’ingestion orale d’HMB (3 g) avant ou après 55 contractions excentriques du genou sur les marqueurs des dommages musculaires que sont la créatine kinase (CK) et la lactate déshydrogénase (LDH). Les résultats ne montrent aucun effet de la supplémentataion en HMB sur la CK. Par contre, l’ingestion d’HMB avant un effort limite l’élévation sanguine de LDH.
Il semble donc qu’une supplémentation chronique en HMB soit nécessaire pour que des effets significatifs sur les marqueurs sanguins des dommages musculaires soient observés.
Bibliographie
> Acute and timing effects of beta-hydroxy-beta-methylbutyrate (HMB) on indirect markers of skeletal muscle damage. > Wilson JM, Kim JS, Lee SR, Rathmacher JA, Dalmau B, Kingsley D, Koch H, Manninen AH, Saadat R, Panton LB. > Nutr Metab (Lond). 2009 Feb 4;6(1):6.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *