Bain chaud et géothermie

Et si un bon bain chaud nous permettait d’être plus performant!

Pour s’acclimater à la chaleur, il est bien connu qu’il faut s’entraîner dans un environnement chaud…Mais à l’approche des jeux de Rio, d’autres solutions moins contraignantes pourraient être tout aussi efficaces. Découvrons en une : le bain chaud!

 S’acclimater à la chaleur pour être plus performant

Comme expliqué dans un précédent billet, pour être plus performant lors d’un exercice d’endurance réalisé à la chaleur, mieux vaut s’acclimater au préalable.
La température du corps s’élève moins et la contrainte cardiaque est moindre si le corps est acclimaté  lorsque la compétition a lieu dans un environnement chaud.

Des bains chauds en récupération pour s’acclimater à la chaleur

Se préparer à affronter des températures extrêmes : facile à dire, pas toujours simple à faire à moins d’avoir une chambre climatique chez soi ou de se délocaliser. Alors comment s’acclimater au chaud quand les températures ne sont guère clémentes ? Une équipe de chercheurs vient de proposer une piste : prendre un bain chaud après l’entrainement.
Après un entrainement sur tapis de course de 40 min à 65 % de VO2max, à une température ambiante de 18 °C, des coureurs sont invités à prendre un bain de 40 min à 34 °C ou 40 °C, et ce pendant 6 jours. Ceux qui ont pris les bains les plus chauds ont développé des adaptations à la chaleur. Ils améliorent même leurs performances quand ils réalisent ensuite une course en ambiance chaude.
Ces résultats nous proposent une piste de réflexion pour faciliter l’acclimatation des coureurs sous nos latitudes sans matériel spécifique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *