Joueuse de football avec son ballon sur le terrain

La récupération est-elle altérée par la chaleur chez des joueurs de football ?

Quel peut-être l’impact de la chaleur sur nos facultés de récupération après un effort sportif ? Réponse avec une étude sur des footballeurs !

Chaleur et récupération du footballeur

La chaleur a des répercussions physiologiques sur le corps, notamment lorsque celui-ci est soumis à un effort intense. Dans ces conditions, on peut légitimement se demander si la récupération est également impactée par des températures extérieures élevées. Dans ce but, une étude a été menée sur des footballeurs. Ceux-ci ont joué un match en conditions de température normale (21 °C) ou chaude (43 °c).

Footballeur et chaleur
Footballeur et chaleur

Différents paramètres sanguins témoignant des modifications physiologiques, ont été mesurées avant, pendant et jusqu’à 48h après les matchs. Si tous les paramètres sanguins témoignent des dommages cellulaires à l’issue des matchs, il n’existe pas de différence majeure entre les 2 conditions d’exercice. De même qu’après 48h de récupération.
Il semblerait donc que la chaleur extérieure n’aggrave pas les réponses du corps après un effort de type match de football. Il faut notamment noter que la resynthèse du glycogène n’est pas moins rapide après tel effort dans un environnement chaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *