Barres Mulebar

Barres énergétiques : test des barres “Mulebar energy bar” Hunza Nut, Mango Tango, Strudel, Pinacolada et Chocolate Fig Fiesta

La société Mulebar m’ayant gentiment envoyé des barres à tester, j’en profite donc pour écrire un billet sur ces produits.

Mulebar energy bar

Mulebar energy bar Hunza Nut
Mulebar energy bar Hunza Nut

Une barre énergétique Mulebar se présente sous forme de carré ou rectangle un peu épais, d’un poids de 65 g. Les barres sont vendues 15 € les 6. Elles sont également disponibles en barres de 35 g.

Deux de ces barres énergétiques (Hunza Nut et Mango Tango) ont la particularité d’être à la fois certifiées bio et commerce équitable. La société est aussi membre de l’organisation1% for planet. Voila de bons arguments marketing pour convaincre les plus réticents…

Couleurs vives, illustrations et noms exotiques, pour décrire les diverses saveurs, caractérisent le packaging. Cela peut s’expliquer par le fait que la société soit anglaise : ce type de packaging est courant pour les produits anglo-saxons. Ainsi, je le classerais dans la même mouvance que celui des barres Clif.

Ces barres ont un aspect un peu différent des barres de céréales classiques. Fermes au froid, elles n’en demeurent pas moins élastiques (notamment la barre Strudel) et ont légérement tendance à coller aux doigts. A la chaleur, cela risque de s’amplifier!. Hormis la barre au chocolat, toutes les variétes sont un peu difficile à macher car elles collent légèrement aux dents et sont assez épaisses. Une fois le paquet ouvert, les barres sèchent assez vite. La barre chocolat a une texture différente et se mache plus facilement que les autres. Par contre, sa saveur est assez particulière et elle laisse une certaine amertume dans la bouche. Petite remarque désobligeante aussi (!) pour la barre Mango dont l’acidité est assez désagréable et pour la barre Strudel au gout de cannelle trop prononcé. Malgré ces inconvénients, les saveurs de ces 2 barres sont tout à fait acceptables. Ma préférence va tooutefois à la barre Pina Colada pour sa saveur exotique recherchée et la présence de Baies de Goji. Leur gout se marie très bien à l’ananas et à la noix de coco.

Venons en à la législation. Malheureusement, ces barres énergétiques ne répondent pas à la réglementation des produits diététiques de l’effort et ne sont pas enrichies en vitamines. Il s’agit de simples barres énergétiques qui résultent d’un mélange de fruits secs, de sirop de riz et de farine de riz et d’avoine voire de chocolat. Elles ont par ailleurs une teneur en lipides non négligeable (6 à 7 %). Il faudra bien tenir compte de leur haute valeur énergétique dans la ration puisqu’elles apportent plus de 200 calories par barre de 65g et sont riches en sucres simples. L’intérêt de ces produits pour le sportif assidu est limité. Elles peuvent être consommées pour se faire plaisir lors d’une pause gourmande ou pour les sport d’ultra-endurance pendant lesquels il est possible de consommer des aliments solides.

Pour résumer, les points forts de ces barres sont leur gout et leurs certifications . Cependant, ce ne sont pas des produits diététiques de l’effort et elles peuvent vite coller ou sécher. La barre de 65g est trop grosse et trop calorique pour la pratique sportive de loisir. Elle devra être mangée en plusieurs fois. Ces barres Mulebar sont à réserver pour des collations très gourmandes pendant une randonnée à pied ou à ski, ou pour l’ultra-endurance. Comme la plupart des barres d’ailleurs !!

NB : vous voulez connaitre ma préférée, celle qui présente le meilleur compromis? C’est la barre Hunza Nut !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *