Dents

Risque de caries chez le sportif : conseils de dentistes pour le limiter!

Le sportif est particulièrement à risque de caries. Des caries qui peuvent être source de problèmes de santé, comme les tendinites. Il est donc primordial de prévenir le risque cariogène chez les athlètes.

Caries  : un risque accru chez le sportif

Le risque cariogène est accru chez le sportif. Il est en effet amené à consommer beaucoup de boissons énergétiques. Ces boissons sucrées sont très riches en glucides simples et sont parfois très acides. De plus elles sont généralement bues à intervalles réguliers par petites gorgées, pendant les entraînements ou les compétitions. La bouche et les dents sont donc en contact prolongé et régulier avec les sucres de la boisson.

Favorisant la formation de la plaque dentaire dont les bactéries vont fabriquer des acides, ces boissons accentuent le risque d’attaque de l’émail dentaire. L’acidité de certaines boissons ou produits accentue d’autant ce processus.

Comment prévenir l’apparition de caries chez les sportifs ?

Sportive buvant avec une paille
Sportive buvant avec une paille

J’ai eu l’occasion de converser sur ce sujet avec des dentistes spécialisés auprès de sportifs. Ils préconisent quelques conseils tout simples pour limiter le risque cariogène.

Le premier consiste à de se rincer la bouche dès que possible avec de l’eau, entre deux gorgées de boisson de l’effort. La salivation diminue pendant l’effort :  une sensation de bouche sèche peut vite apparaître. La dilution des sucres n’est plus aussi efficace. Rincer la bouche avec de l’eau après chaque gorgée va limiter le temps de contact des boissons énergétiques avec l’émail dentaire.

Le second conseil est boire avec une paille (mais pas en plastique bien sur!) pour limiter le contact de la boisson avec les dents ! Pas très facile à mon sens hormis pour certains sports. Toutefois, l’utilisation de poches à eau type Camel Bak, qui finalement fonctionnent comme des pailles, pourrait être une alternative…Cependant, à ma connaissance, il n’existe pas de données scientifiques sur l’intérêt de tels équipements de réhydratation pour limiter la prolifération de la plaque dentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.