Sportive fatiguée suite à une carence en vitamine B12

Carence en vitamine B12 : risques et conseils alimentaires chez le sportif

Les bienfaits de la vitamine B12

Cellules de globules rouges
Cellules de globules rouges

Hydrosoluble, cette vitamine du groupe B, est également nommée cobalamine, car elle est riche en cobalt.  De même que l’acide folique et le fer, elle est indispensable à la synthèse des globules rouges. Elle est également indispensable au bon fonctionnement du système nerveux, notamment car elle participe à la synthèse de la sérotonine. La vitamine B12 participe aussi à la fabrication de la méthionine, au même titre que la B9, à partir de l’homocystéine. Ce processus permet que cette dernière, toxique pour l’organisme, ne s’accumule. Par ailleurs, elle participe à la croissance et à la vie cellulaire, via la synthèse d’ADN.

Les signes d’une carence en vitamine B12

Sportive fatiguée suite à une carence en vitamine B12
Sportive fatiguée suite à une carence en vitamine B12

Comme les réserves de cobalamine dans le corps sont relativement importantes, les symptômes d’une carence peuvent être retardés.

Une carence se traduit le plus souvent par des troubles neurologiques et de la fatigue, pouvant être également associée à une anémie. De quoi affecter fortement la performance sportive!

Des risques accrus de carence en vitamine B12 chez le sportif ?

Les sportifs les plus à risques de déficit, sont les sportifs végétaliens et vegans étant donné que cette vitamine est principalement présente dans les aliments d’origine animale.

Quand le sportif avance en âge, il risque d’avantage d’être carencé car l’absorption de la vitamine est altérée en cas de déficit d’acidité gastrique. Or, une baisse d’acidité peut survenir dès 50 ans et perturber la dissociation de la vitamine avec les protéines auxquelles elle est liée,une étape pourtant indispensable à sa bonne assimilation.

Les aliments riches en vitamine B12

Crustacés riches en vitamine B12
Crustacés riches en vitamine B12

Les aliments les plus riches en vit B12 sont principalement d’origine animale. Si vous souhaitez éviter d’être déficitaire en ce micronutriment, il est préférable d’ajouter ce type d’aliments à vos repas. Le foie, les rognons, mais aussi les huîtres, les palourdes sont des aliments très riches en cobalamine. Les œufs de poisson et le Nori sont également d’excellentes sources alimentaires.

En cas de régime végétalien ou vegan, mieux vaut consulter votre médecin, qui décidera de l’utilité ou non d’une supplémentation à base de compléments alimentaires.

A noter, qu’une telle supplémentation ne permet pas de gain de performance chez des athlètes non-carencés en cette vitamine B12.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *