Foie cuit dans une assiette

Le foie : un abat riche en nutriments utiles au sportif

Le foie, et plus généralement les abats, sont de moins en moins présents dans nos assiettes. Pourtant, le foie présente de nombreux atouts nutritionnels, en particulier pour le sportif. Découvrez ses bienfaits!

 Le foie, un abat pauvre en lipides

Foie de poulet
Foie de poulet

NB: nous ne traiterons pas ici du foie de morue ou du foie gras qui ont des compositions nutritionnelles assez éloignées des autres foies!

Le foie qu’il soit de veau, de volaille ou de boeuf est un abat assez pauvre en lipides. Il contient moins de 10 % de matières grasses. Le foie peut donc être consommé en remplacement d’une viande rouge sans souci.

Le foie : une bonne source de protéines pour le sportif

Le foie est une bonne source de protéines animales. Sa teneur en protéines est légèrement variable suivant la provenance du foie. Elle s’échelonne de 15.4 % pour le foie de veau à 27 % pour le foie de dinde à 27 %  pour sans oublier le foie de poulet à 24.5 %.

Etant une viande pas trop grasse et d’une grande densité nutritionnelle, cet abat peut être de ce fait une source intéressante de protéines.

Le foie, un aliment riche en vitamines B

D’un point de vu micronutritionnel, le foie possède également des avantages. Le principal est sa richesse en vitamines B9. Comme la levure alimentaire, le foie contient une quantité importante de folates. Folates qui sont notamment indispensables à la synthèse des globules rouges et de l’ADN et au bon fonctionnement du système nerveux. Il ne faudrait pas oublier la richesse du foie en certaines autres vitamines du groupe B: B2, B3, B5, B6 et B12.

Le foie est également une excellente source de vitamine A, essentielle à une bonne vision. Il peut aussi contribuer aux apports alimentaires journaliers en vitamine D.

Des minéraux et oligo-éléments dans le foie

Le foie est une bonne source de fer héminique, avec un apport de 11 mg de fer pour 100 g de foie de poulet par exemple, soit plus de 100 % des ANC journalier d’un homme. Le fer est indispensable pour la production des globules rouges. Une carence en fer est souvent synonyme d’essoufflement et de fatigue, nuisibles à la performance sportive.

Il convient de noter également ses teneurs élevées en phosphore, utile à la bonne santé de nos os. Enfin, suivant les espèces, le foie peut être une bonne source de cuivre et de sélénium.

Le foie: un abat de choix pour le sportif

Foie de boeuf
Foie de boeuf

Comme vous avez pu le constater, cet aliment est un aliment d’une grande richesse nutritionnelle.

Il est une bonne source de protéines. Il contient également une bonne quantité de vitamines utiles à leur métabolisme. Voila qui peut s’avérer utile dans le cadre d’une prise de masse!

Pour terminer, il faut également noter ses teneurs élevées en folates et en fer qui peuvent contribuer au maintien d’un statut adéquat en fer, surtout chez la femme sportive.

Quelle que soit la discipline sportive pratiquée, le foie est donc un aliment à mettre dans son assiette quand on est sportif et il peut remplacer avantageusement un bon morceau de viande!

Toutefois, le foie étant l’organe de détoxification de l’organisme, nous vous conseillons de choisir des morceaux de préférence issus de l’agriculture biologique.

Bibliographie

ANSES. Table CIQUAL 2019. Disponible sur: https://ciqual.anses.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *